Sécurité

Renforcer les moyens consacrés à la sécurité par une loi de programmation et de modernisation qui définira les investissements, les effectifs et les équipements pour l’ensemble sécurité-justice. Définir un budget pour accroître l’efficacité des forces de l’ordre : moyens technologiques performants, outils informatiques, véhicules, rénovation de locaux vétustes et des casernements, constructions de nouveaux commissariats.

Pour les délits du quotidien qui nous empoisonnent la vie, la tolérance zéro sera la règle :
transformer les petits délits du quotidien en contraventions avec paiement immédiat ou retenue sur les prestations sociales et appliquer la tolérance zéro pour la fraude dans les transports en commun,
punir systématiquement par ordonnance pénale (amende) l’usage de stupéfiants,
expulser les trafiquants de drogue de leurs logements sociaux.

Faire des maires les pivots de la politique de tranquillité publique et de la prévention en leur donnant des pouvoirs accrus et en facilitant par la loi l’échange d’informations nominatives entre tous les acteurs de terrain (travailleurs sociaux, bailleurs sociaux, professionnels de la sécurité).

Construire 16 000 places de prison en séparant les primo-délinquants, et notamment les mineurs, des autres détenus

Rétablir l’indignité nationale pour les individus coupables de crimes et délits liés au terrorisme islamiste.