Ruralité

La France souffre d’une véritable fracture territoriale. Et l’inégalité territoriale est insupportable. Il ne peut y avoir d’un côté la France des métropoles et de l’autre la France périurbaine et rurale. Nous rétablirons un équilibre entre aires urbaines à forte concentration d’emplois, d’infrastructures et de services, et les zones rurales. À l’image de ce qui a été pour la politique de la ville avec l’ANRU, nous voterons une loi de programmation pour la ruralité et les territoires. Pour chaque euro investi dans la ville, nous investirons un euro dans la ruralité.

Nous imposerons un moratoire sur la fermeture des services publics en milieu rural, jusqu’à la création d’une agence de rénovation rurale et territoriale.

Une défense et promotion des terroirs et de leurs activités économiques ou culturelles d’exception, de leurs patrimoines spécifiques garants de la qualité de vie et de la diversité qui fait la richesse culturelle, mais aussi économique (tourisme) de la France.

Grâce à un grand plan numérique, nous généraliserons l’accès au numérique et à la fibre sur tout notre territoire.